Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous reprendrez bien un bout de désert!

Publié par Fabien sur 5 Janvier 2013

Vous reprendrez bien un bout de désert!

Certains diront que j'ai manqué à tous mes devoirs de bloggeur en ne postant ni à Noël ni le jour de l'an pour souhaiter de bonnes fêtes à mes lecteurs. Sachez que c'est tout à fait intentionnel.

D'abord, je suis désolé pour vous (mes lecteurs chéris) mais j'avais autre chose à foutre que de rédiger mes torchons en cette période où le génocide ostréicole devient mon passe-temps favori.

Ensuite, le 13 étant un chiffre qui ne m'a jamais porté chance, il est hors de question que je cède à la tradition débile de souhaiter une bonne année à tout le monde en sachant pertinemment que ce sera un millésime de merde.

En effet, la crise, les guerres, les diésels qui polluent, l'extrème droite, les religieux intolérants, les téléphones portables qui sonnent pendant les spectacles, les tongs (un jour il faudra que je vous parle de cette haine sans nom que je porte à ces horribles accessoires de pieds), les chauffeurs de taxi, les pneus qui crèvent toujours lorsqu'on est seul sur une route de campagne et sans rechange, les pieds de table basse dans lesquels on se cogne les orteils le matin en allant préparer son café,... tout cela ne disparaitra pas en 2013.

Nous aurons donc une année aussi foireuse que la précédente, qu'on se le dise une bonne fois pour toute. D'ailleurs, elle commence par ce gros con d'Obélix prêt à se faire lécher le cul par un dictateur et à cracher sur plus de 200 ans de république pour ne pas payer ses impôts! Vous voyez?... qu'est-ce que je vous disais?

Et puis cette fois, j'ai une autre excuse: je suis parti en voyage en Israël. Une semaine de dépaysement total, il fallait bien ça pour oublier 2012. Je passerai volontiers sur les extrémistes de tous bords (j'y reviendrai bientôt) pour vous parler de vélo. Ou du moins, d'un hôtel tenu par des passionnés de vélo.

C'est dans le sud d'Israël à Mitzpe Ramon, en plein désert du Neguev que j'ai trouvé iBike, un endroit parfait comme point de départ pour des Raids en VTT ou sur route.

Vous reprendrez bien un bout de désert!

C'est dans d'anciens entrepôts que Aviva et Menachen ont décidé de créer leur hôtel/bar/resto/magasin de vélo. L'endroit est sublime, aménagé et décoré avec goût. On s'y sent tout de suite comme dans un nid douillet. Nous y sommes arrivés tard dans la soirée et cela n'a pas empêché nos hôtes de nous préparer un somptueux repas végétarien pour six personnes agrémenté d'un très bon vin de la région.

Vous reprendrez bien un bout de désert!

Dans un coin du bar, il y a tout ce qu'il faut comme pièces de rechange pour VTT et vélo de route. J'ai même eu l'occasion de baver sur un très beau Colnago flambant neuf accroché au mur.

Malheureusement, ne restant qu'une journée et ne voyageant pas avec des mordus de vélo, je n'ai pu louer une monture pour me dégourdir les jambes... ce n'était pas l'envie qui me manquait pourtant! Nous avons quand même organisé une randonnée à pieds dans le désert sur les conseils d'Aviva pour le lendemain matin.

Vous reprendrez bien un bout de désert!

Et là, ce fut le choc. Certainement un des plus beaux moments de notre voyage. Les photos et vidéos que je vous propose ici ne peuvent traduire la palette de couleurs insensées du paysage. Nous étions partis assez tôt le matin de sorte que nous n'avons rencontré personne sur le parcourt et seuls les F16 de l'armée israëlienne venus un moment s'entraîner dans le ciel du désert perturbèrent notre solitude.

Vous reprendrez bien un bout de désert!Vous reprendrez bien un bout de désert!
Vous reprendrez bien un bout de désert!

Après avoir escaladé une montagne de pierres et de sable, j'ai pu faire cette vidéo où l'on ne voit que le désert pour horizon.

Ce qui est sûr, c'est que je reviendrai dans cette région avec mon vélo un jour. Il y a de bonnes routes assez peu fréquentées telles que la "Scorpion Road" entre Tsofar et Dimona (voir photos suivantes) qui est un petit col de 5/6 km avec des passages bien raides au-delà des 10-15%. Panorama garanti au sommet!

Prévoir les bouteilles d'eau!...

Vous reprendrez bien un bout de désert!
Vous reprendrez bien un bout de désert!

Commenter cet article

Idris 06/01/2013 20:01

Alors comme ça tu passes ton temps à te prendre les orteils dans les coins des tables, à crever (en vélo bien sûr) sur des routes de campagne. J'espère quand même que ta poisse ne va pas foutre en l'air la planète, ce serait dommage d'en faire profiter tout le monde^^
Sinon, mon cher, les huitres, mais laissez les vivre de grâce!! ça ne ressemble à rien ce qu'il y a dedans (sauf à un crachat comme dirait Francis Ponge) mais elles sont mieux à la flotte que dans les estomac^^
Je te souhaite une très bonne année tout de même très cher!! Et si je peux me permettre de te conseiller dans tes résolutions : enlève les tables basses chez toi, ça sauvera tes orteils^^
Hâte de voir le pavé que tu vas être capable d'écrire sur des tongs^^ :DD (moi non plus je n'aime pas ça).
J'espère que l'an prochain tu prendras la peine d'écrire un torchon à Noël et au Nouvel An^^
J'adore tes photos d'Israël et en particulier le bouquetin!! (j'aime bien les animaux, y compris les huîtres très cher^^).
Et pour terminer, je trouve qu'une fois de plus ton talent d'écriture se remarque et fait plaisir à lire!! ;)

Idris 06/01/2013 20:33

Ah oui, vraiment un gros avaleur d'huîtres dis donc!! :D Les pauvres... Qu'elles reposent en paix^^ J'imagine que celle qui a voulu venger toutes les autres est allée direct au Paradis :D
Moi après beaucoup de réflexions et de casses têtes, je crois que je vais carrément changer de plateforme de blog avant que le mien ne passe sur la nouvelle version...:(

Fabien 06/01/2013 20:22

Merci Idris! Une bonne année venant de toi reste sympathique. ;) Même si je conçois que je peux faire quelque chose pour les tables basses, je n'aurai aucune emprise sur les guerres ou même les tongs... et c'est bien dommage!
Moi aussi j'adore les animaux. Mais pour les huîtres, mon estomac fait une exception. J'en mange depuis que j'ai l'age de ne pas m'étouffer avec et c'est pas prêt de changer même si une fois, il y en a une qui a voulu venger toutes ses congénères en tentant de m’empoisonner. 2 mois après, j'en mangeais 3 douzaines en une soirée...
Au passage, je te remercie pour m'avoir indiqué comment insérer des photos au milieu du texte et promis, l'année prochaine, j'écrie un brûlot sur le Père Noël et je souhaiterai une bonne fin du monde à tous le 1er janvier 2014. ^^


Entrez votre adresse email:

Delivered by FeedBurner